Lutter Contre la Phobie Scolaire

Pour de nombreux parents, emmener leur enfant à l’école le matin est devenu une bataille régulière et épuisante.  
 
Dans plusieurs cas, ce phénomène se nomme la phobie scolaire.
Un problème émotionnel grave qui se manifeste par un refus catégorique de se rendre en classe, créant une détresse pour votre enfant et pour vous.  
 
Les spécialistes s’accordent à dire que la phobie scolaire concernerait en France entre 2 à 5% des enfants scolarisés et 5 à 8% des motifs de consultations en pédopsychiatrie.

Quelles en sont ses causes ? Comment y remédier ?

Et surtout comment la lecture rapide peut aider votre enfant face
 à ce phénomène ? 

 Qu’est-ce qui peut la provoquer ?

L’anxiété de séparation :

Ce trouble anxieux est fréquent chez les jeunes enfants et comprend une anxiété excessive concernant la séparation avec les parents et une peur irrésistible du mal qui pourrait arriver aux parents ou aux êtres chers lorsqu’ils sont séparés. Il peut refaire surface lors de la transition vers l’école intermédiaire et l’école secondaire.

 

L’anxiété sociale et relationnelle :

Elle comprend l’anxiété de performance. L’élève souffrant d’anxiété sociale a tendance à être préoccupé par le fait  d’être scruté par les adultes, à s’inquiéter de la façon dont il est jugé et à éprouver une anxiété importante à l’idée de parler en public.  

 

Cette phobie peut également être relationnelle et se créer à partir de relations dégradées entre l’enfant et ses camarades. Dans le pire des cas, il  peut s’agir d’un harcèlement.

Dépression :

La dépression chez l’enfant comprend un large éventail de symptômes et peut inclure une humeur dépressive, de l’irritabilité, un refus de participer à des activités normales, des troubles du sommeil, des changements dans les habitudes alimentaires, un isolement social et des pensées ou des projets suicidaires.

► Comment y remédier ?

1- Soutenez votre enfant  

 

Parfois, votre enfant a simplement besoin de parler de ses inquiétudes et de se défouler. Donnez-lui la possibilité de parler de la cause de son inquiétude s’il le souhaite.

Soyez à l’écoute en reconnaissant les sentiments de votre
  enfant sans le juger. Ensuite, offrez-lui des conseils sur la façon de faire face aux situations qui le troublent.

 

2- Déterminez le problème sous-jacent  

 

Il est important d’aller d’abord au cœur du problème, afin de pouvoir  déterminer comment aider votre enfant.

Parlez aux enseignants et aux
 conseillers scolaires de votre enfant de son comportement et envisagez d’obtenir une évaluation médicale pour identifier le problème de santé mentale à l’origine de la phobie scolaire.

 

3- Essayez la thérapie TCD  

La Thérapie Comportementale Dialectique, est une méthode efficace qui a fait ses preuves et qui aide votre enfant à identifier ses schémas de pensée négatifs.

Il est bénéfique pour lui d’avoir une personne impartiale qui ne juge 
pas et à qui il peut soumettre des idées et des situations.

Ensuite, grâce 
à la pratique avec un thérapeute, votre enfant apprendra à remplacer les  pensées et les comportements négatifs par des pensées et des comportements positifs et plus efficaces.

► Comment la lecture rapide peut-elle aussi l’aider ?

La lecture rapide peut jouer un rôle déterminant dans le traitement de la  phobie scolaire de votre enfant.

 

Elle va premièrement améliorer sa confiance en soi : pratiquer une discipline qui décuple ses facultés cognitives, sa mémoire, et ses résultats scolaires, lui donnera une certaine assurance et un bien-être dans sa peau.  

 

Elle va améliorer sa logique et son introspection : la lecture rapide va bonifier son raisonnement et sa capacité de réflexion. Cela lui permettra de
mieux réfléchir sur lui-même, et sur ses problèmes afin de trouver des solutions internes.  
 
Elle va créer un bien-être émotionnel : la lecture rapide est relaxante  pour ceux qui la pratiquent. Elle contribue à réduire le stress, car elle permet  d’oublier les soucis et autres pensées qui ne sont ni saines ni bénéfiques.

C’est ce qu’on appelle la méditation active. Un état méditatif obtenu en pratiquant une activité permettant de relâcher les tensions et d’accroître le bien-être émotionnel.
 
Dans nos ateliers de lecture rapide, nous optons pour une nouvelle approche éducative afin d’aider votre enfant, grâce à l’apprentissage de cette discipline, à gommer toutes sortes de phobie scolaire.
 
Vous souhaitez y participer ?
Rendez-vous ici : https://lecturerapidekids.com

Abonnez-vous à notre newsletter

Devenez un expert de l'Ennéagramme

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Nos articles similaires

Enfant lecture rapide kids

Recevez des clés pour aider votre enfant dans sa scolarité