LA SUB ORALISATION

LA SUB ORALISATION 

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je te propose de prendre un de tes livres, et de les lire tout en t’analysant. Vérifie que lorsque tu lis silencieusement tu bouges tes lèvres pour articuler ou prononcer chaque mot. Met pause à cette vidéo, et va récupérer un livre dont tu vas lire 5 ou 6 lignes. 

Pour rappel, la sub oralisation est le fait de lire silencieusement un texte en articulant chaque mot avec sa bouche.  Elle est la conséquence de la lecture orale qui est une pratique utile voire indispensable quand on commence à apprendre à lire. 

Ainsi, lors de lecture silencieuse, le lecteur peut avoir tendance à lire silencieusement en suboralisant pour articuler un mot difficile, en prononçant silencieusement les mots avec sa bouche. 

Etant donné que la lecture a pour but de comprendre un texte, nous allons voir qu’il faut absolument éviter de suboraliser quand on veut lire vite. 

Mais avant d’apprendre à lire sans suboraliser, voyons ensemble ce qu’il se passe lorsque tes yeux lisent.

Lorsque tu lis, il y a 4 phases qui représentent en fait une correspondance  entre le cerveau et les yeux. 

Voici les 4 principales phases de la lecture : 

Premièrement, la fixation. La fixation visuelle ou tactile consiste à regarder, voir  un mot avec ses yeux ou à le  toucher avec son doigt pour les personnes malvoyantes. 

Deuxièmement l’enregistrement : une fois que le mot a été fixé visuellement ou avec le doigt, l’information est envoyée et enregistrée dans le cerveau

Troisièmement, le décryptage : le cerveau traite l’information en essayant de traduire ce qu’il a enregistré, et c’est une phase de compréhension.

et Pour terminer, la prononciation : qui se produit initialement dans le cerveau par la voie de ce qu’on appelle la subvocalisation, puis par la prononciation orale. 

 

Ces 4 phases sont chronologiques et donc elles ne sont pas interchangeables dans leur position. Par exemple, on ne peut pas comprendre un mot sans l’avoir préalablement fixé. 

 

Donc ces phases sont chronologiques et durent un temps très rapide certes et donc ne sont pas perceptibles.

 

Elles sont toutes indispensables sauf une, qui en la supprimant nous fait gagner un temps précieux, car finalement c’est la phase la plus longue. Tu l’auras compris il s’agit de la phase de prononciation que l’on peut aisément supprimer et dont il faut absolument se passer lorsqu’on entre dans le domaine de la lecture rapide. Ce qui nous fait passer de 4 phases à 3 phases. 

 

Maintenant que tu sais tout, je te propose de faire 4 exercices qui vont t’aider à ne plus suboraliser. 

 

Explication des exercices