LA BOUSSOLE – LE QQOQCP 

LA BOUSSOLE – LE QQOQCP 

 

Lire rapidement et efficacement va te demander de te mettre dans une situation de recherche très dynamique. Et pour te mettre dans une telle disposition, il va falloir placer ta curiosité en mode full active. 

Il y a un adage qui dit que la curiosité est un vilain défaut. Je ne suis pas d’accord avec cela, l’intrusion, l’espionnage sont de vilaines habitudes, mais la curiosité est une belle qualité qu’il faut garder toute sa vie. 

C’est Albert Einstein qui disait que  « L’important est de ne jamais cesser de s’interroger. La curiosité a sa propre raison d’exister. On ne peut pas s’empêcher d’être en admiration quand on contemple les mystères de l’éternité, de la vie, de la merveilleuse structure de la réalité. Il suffit simplement d’essayer de comprendre un peu de ce mystère chaque jour. Ne perdez jamais votre sainte curiosité. » 

 

ou encore Gaston BACHELARD disait que : « La curiosité dynamise l’esprit humain. » 

 

En effet, rien n’est plus motivant que la volonté d’atteindre un objectif ou d’obtenir des informations sur un sujet bien précis répondant ainsi à notre curiosité la plus élémentaire.

L’envie de découvrir est une excellente source de plaisir. Et lorsqu’on se lance dans la lecture d’un livre, le plaisir est l’une des conditions sine qua non pour retenir plus facilement  les informations qu’il contient.

 

Le but de cette capsule est de t’aider à canaliser ta curiosité afin de la diriger au bon endroit. En d’autres termes, je vais t’aider à tirer profit de ta curiosité pour obtenir les bonnes réponses. Pour cela, tu as un outil très simple, qui est utilisé dans plusieurs domaines. Pour ma part je l’ai découvert durant mes cours de communication lorsque j’étais plus jeune. 

Et cet outil, c’est le QQOQCP. 

 

Le QQOQCP est l’acronyme des 6 mots interrogatifs les plus utilisés dans la langue française, à savoir : 

 

Qui ? 

Quoi ?

Où ? 

Quand ? 

Comment ? 

Pourquoi ? 

 

Ces 6 mots interrogatifs qui servent de boussole vont t’aider à préparer ta lecture, c’est ce qu’on appelle la phase de pré-lecture. Je t’explique les détails de cette phase dans la vidéo qui suit. 

 

Mais avant tout, voici comment utiliser la boussole des 6 mots interrogatifs 

Premièrement, il faut identifier le type de livre auquel tu as affaire. 

 

Il y a deux grandes catégories de livres : les ouvrages documentaires et le genre littéraire. 

  • les ouvrages documentaires comprennent tous les livres qui sont fondés sur une description de la réalité et qui sont censés contenir des informations objectives : atlas, enquête sociologique, livre d’histoire ou critique.

 

  • le genre littéraire qui renferme tous les livres de types narratifs comme les romans, mais aussi les livres de types poétiques, théâtraux, épistolaires.

On ne peut que très difficilement utiliser la méthodologie du QQOQCP sur des textes poétiques. 

 

Le QQOQCP sera par contre grandement utile dans la grande majorité des cas pour les livres de genre littéraire auxquels tu auras affaire seront des livres de types narratifs, voire (très occasionnellement) des pièces de théâtre. Quant aux ouvrages documentaires que tu lis ou liras dans le futur, il s’agit très certainement de livres qui traitent de faits historiques, de documentaires animaliers, des études sociologiques ou des études sur des phénomènes naturels et là aussi le QQOQCP sera nécessaire. 

 

Comment utiliser le QQOQCP ?

 

Qui ? 

 

Généralement, le mot interrogatif “Qui?” va te permettre de poser des questions sur l’auteur en premier lieu quelque soit le type de livres: narratifs ou documentaires. 

Il va te permettre de poser des questions autour des personnages présents dans les livres de type narratifs, ou sur les personnes réelles qui sont étudiées dans les livres de type documentaires. Admettons que tu lises un livre qui trace le parcours d’un personnage historique important, le mot interrogatif “qui” pourra être utilisé pour poser les bonnes questions. Par exemple  “de qui parle ce livre ?” “quelles sont les autres personnes importantes/ impliquées dans cet ouvrage”. “Avec qui ce personnage était-il marié” “Quels sont les personnes de son entourage” “Qui a eu le plus d’influence sur lui” etc. 

 

Quoi ? 

 

Le mot interrogatif “Quoi” permettra de s’orienter vers des informations circonstanciels tels que des évènements ou des faits. Ainsi tu pourras par exemple te poser la question de savoir “que se passe-t-il dans ce livre ?” “Quel est l’élément déclencheur de cette histoire” “Quel est le phénomène étudié” (pour un documentaire)   

Ou bien tout simplement “de quoi parle cet ouvrage” “sur quoi l’auteur attire-t-il notre attention” 

Je tiens à ouvrir une parenthèse et prendre un exemple bien précis. je pense que si ce n’est déjà fait, tu seras certainement amené pendant ta scolarité à lire les pièces de théâtre de Molière. 

Dans le malade imaginaire, Molière met en scène un bourgeois en bonne santé qui se croit toujours malade. Mais derrière cette mise en scène et à travers les différents actes de la pièce, Molière dénonce en fait les méthodes utilisées par les médecins de son époque qu’il considérait faire très souvent plus de mal que de bien. 

Donc il est toujours bien de s’interroger sur l’idée qui se cache derrière un livre. 

Et parmi les questions qui découlent du “quoi” penser à se demander “que dénonce l’auteur?” ou “que cherche-t-il à mettre en avant ou en évidence” 

 

On développera d’ailleurs un peu plus en profondeur le travail des auteurs dans la dernière partie, et on parlera également de leurs intentions quand on évoquera le mot interrogatif “Pourquoi”.

 

Où ? et Quand ? Le cadre spatio-temporel 

 

Bien évidemment, le mot interrogatif “où” est utile pour nous diriger vers tout ce qui concerne les lieux. Se poser la question “où” concernant un livre nous aide à replacer les choses dans leur contexte, c’est aussi le cas pour le mot interrogatif “quand”. Et avec un peu de culture générale, on peut anticiper certaines attitudes des personnages, ou certaines habitudes. Une histoire qui se déroule au Maroc sera différente d’une histoire qui se déroule au Japon on en conviendra de par les moeurs qui sont différentes, la culture, la mentalité des personnes qui y vivent. Donc finalement le fait de se poser la question où et d’en chercher la réponse est très pertinent. 

Tu peux par exemple te poser la question d’“où se déroule l’histoire” , “dans quel pays vivent les personnages ?”, “d’où vient l’auteur du livre?” “les scènes se déroulent-elles toutes au même endroit” 

 

Tout comme le mot interogatif  “Où” le mot “quand” replace clairement les choses dans leur contexte. Le moment où se passe la scène pour les livres de type narratifs, ou le moment où se passe l’évènement dans les documentaires permet également de mieux comprendre le livre et son déroulé. Tu pourras ainsi te demander “à quelle époque se passe la scène s’il s’agit d’un récit, ou à quelle époque s’est passé tel ou tel évènement ? pour un livre de type documentaire. 

Est-ce que toutes les scènes se passent à la même époque ? “S’agit-il d’un livre dont l’histoire se déroule à l’époque contemporaine?” “Est-ce à l’époque médiévale?” 

Les évènements s’enchainent-ils ou est-ce qu’il y a un bond dans le futur ? ou même un flash back? 

 

Comment ? 

La question comment te permettra de chercher  à comprendre de quelle façon l’histoire évolue, ou de quelle manière un évènement s’est produit. Admettons que tu lises un livre sur la guerre de cent ans, tu pourras te demander quelles sont les conflits à l’origine de la rivalité entre la france et l’angleterre ? 

Ou alors si tu lis un livre sur Mansa Moussa, tu pourras te poser la question de savoir comment a-t-il fait pour cumuler autant de richesses. 

Le mot interrogatif “Comment” va t’aider à comprendre dans quelles circonstances les choses se passent ou se sont passées. 

 

Pourquoi ? 

Et enfin, la partie Pourquoi de la boussole va te permettre de comprendre la finalité des actions des personnages d’un livre. Pourquoi telle personne à un moment donné de l’histoire se trouve dans cette situation ? Pourquoi il y a eu telle ou telle réaction ? Mais également d’en savoir plus sur l’auteur lui-même. 

Admettons que tu lises une autobiographie, tu pourras te poser la question de savoir pourquoi l’auteur a décidé de mettre en lumière une partie bien précise de sa vie. Sur quoi voulait-il éveiller le lecteur? Également, quand il s’agit de livre politique. Cela te permet de trouver des réponses bien précises mais aussi d’avoir un regard plus objectif sur ce que tu lis en comprenant que les livres ne sont, eux, pas toujours objectifs mais ont une finalité et un but très certainement d’influence.

Je vais d’ailleurs développer cet aspect dans la dernière partie de la formation, dans la vidéo sur les auteurs de livres.  

 

L’idée de cette capsule étant de te fournir cette petite boussole qui va te permettre dans un premier temps, et sans avoir parcouru le livre, de te poser des questions d’ordre général avant de te lancer dans ce qu’on appelle la prélecture. 

 

Je t’invite d’ores et déjà à faire l’exercice suivant qui consiste à poser toutes les questions qui te viennent en tête en te servant du QQOQCP sur le deuxième livre que tu t’es procuré pour cette formation.

 

Je te propose sous cette vidéo quelques exemples de questions que tu peux te poser sur tous les types de livres. 

PRÉ-INSCRIPTION

Recevez en avant première
les actualités du lancement de la nouvelle édition !